Château Peyre-Lebade

Haut Médoc

Le vin de Château Peyre-Lebade présente les caractéristiques spécifiques de vins fruités et charnus de l’appellation Listrac. Il se différencie cependant par la forte proportion de merlot qui lui donne une souplesse particulière.

Château Peyre-Lebade Haut Médoc
Suivant Précédent

Millésimes

  • Millésime 2013

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    Un printemps plutôt frais et très pluvieux, notamment en mai et juin, a ralenti le démarrage végétatif de la vigne et entraîné une floraison délicate avec des grappes légères et peu nombreuses. Un temps nettement plus chaud et sec s’est installé en juillet et août. Durant le mois de septembre, le climat océanique a donné une maturation restant plutôt tardive. Les vendanges n’ont démarré qu’en octobre, et une sélection rigoureuse des parcelles ainsi qu’un tri soigné des raisins a permis d’atteindre un niveau qualitatif très satisfaisant. Avec un rendement de 30HL/ha, c’est la production la plus faible obtenue sur le domaine depuis le gel de 1991.

    NOTES DE DEGUSTATION (À LA MISE EN BOUTEILLES)

    Couleur : Belle robe pourpre, liseré violine.
    Nez : Notes de fruits rouges très fraîches (prune, cassis, cerise), touche florale de violette, avec une touche finement boisée de caramel, vanille et réglisse.
    Bouche : L’attaque se montre fraîche, avec une bouche plutôt douce et une structure tannique assez légère, on apprécie la netteté et la persistance du fruit en finale. Garde : Ce millésime possède un potentiel de garde modéré d’environ 6 ans, il pourra être dégusté avec plaisir sur sa jeunesse dès 2015-2016.

  • Millésime 2012

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    Un printemps plutôt humide qui a retardé de façon notable le démarrage végétatif de la vigne ayant fait place à un été sec et caniculaire en juillet-août.
    Le temps sec s’est poursuivi les trois premières semaines de septembre, permettant ainsi, malgré une maturation assez tardive, une très bonne concentration naturelle des raisins (avec un rendement modéré de l’ordre de 40Hl/ha).

    NOTES DE DEGUSTATION (à la mise en bouteilles):

    Couleur : Belle robe pourpre, liseré violine.
    Nez : Notes de fruits rouges frais plutôt intenses (prune, cassis, cerise), avec une touche finement boisée de cèdre, vanille et réglisse.
    Bouche: L’attaque est franche, avec une structure tannique assez soutenue, on apprécie une longue persistance aromatique en finale.
    Garde: Ce millésime possède un bon potentiel de garde d’environ 10 ans, il pourra cependant être dégusté avec plaisir sur sa jeunesse dès 2015-2016.

  • Millésime 2011

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    Les conditions climatiques estivales enregistrées en début d’année ont fait du 2011 un millésime relativement précoce. Le démarrage de la vigne a été rapide et accentué par une certaine sécheresse entre avril et juillet. Un rééquilibrage du cycle s’est ensuite opéré naturellement : après des mois de mai et juin chauds, juillet et août ont été plutôt frais et humides. Un mois de septembre sec a permis de démarrer les vendanges dans de très bonnes conditions.
    La chaleur et l’absence de précipitations au début du cycle végétatif ont engendré des rendements modérés (40 hl/ ha) pour le millésime 2011. Les grappes sont qualitatives et affichent une belle concentration.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur : Belle robe pourpre, liseré violine.
    Nez : Fruits rouges frais (prune, framboise, cassis), avec une touche de vanille, réglisse et chocolat.
    Bouche : L’attaque se montre plutôt fraîche, la structure tannique se révèle modérée, assez souple, on apprécie une bonne persistance du fruit en finale.

  • Millésime 2010

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    Après un printemps assez frais et un démarrage plutôt tardif de la vigne, les mois de juillet, août et septembre ont été marqués par une sécheresse assez soutenue qui a donné des rendements plutôt faibles (40HL/Ha) et des raisins à petits grains naturellement riches et concentrés.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur : Très belle robe pourpre intense, liseré violine.
    Nez : Fruits rouges mûrs (cerise cassis, prune) avec des notes de cannelle, vanille et réglisse.
    Bouche : L’attaque se montre suave, la bouche est ample et savoureuse avec des tanins denses et une longue persistance du fruit en finale.

  • Millésime 2009

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    En 2009, les conditions climatiques ont été optimales dans le Bordelais : une floraison et nouaison homogènes et précoces (début juin) par temps chaud, sec et ensoleillé, une véraison également précoce débutant fin juillet, une maturation complète grâce aux mois d’août et septembre chauds et secs, et enfin des vendanges de rêve débutant fin septembre, sous un climat idéal.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Très belle robe pourpre intense, liseré violine.
    Au nez, fruits rouges très mûrs (cassis, prune, fraise) avec des notes finement réglissées et épicées.
    En bouche, l’attaque se montre suave avec des tanins très veloutés. Belle persistance du fruit en finale.

  • Millésime 2008

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    Après un été assez frais et pluvieux, le mois de septembre particulièrement sec jusqu’à la fin des vendanges a permis de réaliser la récolte dans de bonnes conditions.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Nez : fruits rouges frais, cerise, framboise avec notes finement réglissées et d’épices.
    En bouche l’attaque est ronde, les tanins sont denses et d’une belle souplesse, avec une bonne finale tout en longueur.
    Agréable à boire dès 2011, ce vin présente un potentiel de garde d’environ 8 à 10 ans.

  • Millésime 2007

    • 65 % Merlot
    • 35 % Cabernet Sauvignon

    Après un été frais et pluvieux, le mois de septembre heureusement sec jusqu’à la fin des vendanges a permis de réaliser la récolte dans de bonnes conditions.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Nez : fruits rouges frais, cerise, framboise avec notes finement réglissées et d’épices.

    Bouche : attaque ronde, tanins plutôt souples, vin relativement frais et friand.

    Garde : agréable à boire dès 2010-2011, il gagnera cependant à être attendu quelques années de plus en cave et présente un potentiel de garde d’environ 8 à 10 ans dans ce millésime.

  • Millésime 2006

    • 65 % Merlot
    • 35 % Cabernet Sauvignon

    Un mois de juillet 2006 particulièrement chaud, un mois d’août plus frais et un mois de septembre plutôt doux et océanique ont favorisé une bonne maturation des raisins.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Fruits mûrs, cassis, prune avec des notes de vanille, réglisse et d’épice.
    Ample à l’attaque en bouche avec des tanins très denses et puissants et une belle longueur.

    A boire dès 2010, ce vin présente un potentiel de garde d’une quinzaine d’années.

  • Millésime 2005

    • 65 % Merlot
    • 30 % Cabernet Sauvignon
    • 5 % Cabernet Franc

    Le millésime 2005 a bénéficié de conditions climatiques exceptionnelles conduisant à récolter des raisins de grande qualité à maturité optimale.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Nez de fruits mûrs, cassis, prune avec notes de vanille, de réglisse et d’épice. La bouche est très ronde et grasse à l’attaque, tanins veloutés, poursuivis par une belle longueur.