2012 - Elger Esser

Découvrir Elger Esser dans une exposition de photographes peut donner l’impression qu’un peintre du XIXème siècle s’est immiscé parmi eux. Mais non, Elger Esser est bel et bien photographe, même si ses grands paysages réalistes nous plongent dans un monde où Flaubert et Maupassant pourraient nous parler de la douceur de la nature.

Né en 1967 d’une mère photographe et d’un père écrivain, Elger Esser passe son enfance à Rome. Il étudiera ensuite auprès de Bernd Becher à la Kunstacademie de Dusseldorf. Puis son goût pour les dessins de Poussin et du Lorrain, plus sa connaissance des paysagistes italiens concourent à faire de lui cet artiste qui photographie comme on peint.

La délicate ivresse que procurent ses images a attiré nombre de musées dans le monde. 
Au départ, nous aussi. C’est pourtant sur une autre de ses spécialités que notre choix s’est arrêté pour la carte de vœux Lafite 2012. Une maîtrise du noir et blanc profond et des nuances de gris. 
Une écriture de lumière qui est l’enjeu même de la photographie.