CARO

Mendoza

CARO, pour CAtena et ROthschild, présente une identité argentine portée par le malbec et une élégance et une complexité du fait de son association avec le cabernet sauvignon. La synthèse donne un vin voluptueux et raffiné, qui équilibre harmonieusement l’identité argentine et le style bordelais.

CARO Mendoza
Précédent

Millésimes

  • Millésime 2015

    • 85 % Malbec
    • 15 % Cabernet Sauvignon

    Le début de saison a été pluvieux avec une moyenne des températures et un ensoleillement en baisse. Dans le sud de la vallée d’Uco, des gelées inhabituelles ont affecté une partie de la production début décembre.
    Les conditions climatiques de la vallée d’Uco et de la Première zone ont ensuite été relativement proches avec un début d’été très agréable, des températures modérées et des précipitations plus abondantes que d’ordinaire en février et mars qui ont nécessité un suivi parcelle par parcelle jusqu’à la récolte.
    Dans l’ensemble, les rendements obtenus ont été 5 % inférieurs à ceux du millésime 2014.

    NOTES DE DÉGUSTATION (à la mise en bouteille)

    Robe rouge profond aux reflets vifs de rubis. Nez aux arômes évoquant l’eucalyptus et les fruits séchés avec des notes de prune, café et chocolat. L’élevage en fûts de chêne français confère au vin des notes subtiles de chocolat noir.    
    Le vin évolue lentement dans le verre, dévoilant progressivement des arômes élégants et une complexité en bouche exceptionnelle.

  • Millésime 2014

    • 65 % Malbec
    • 35 % Cabernet Sauvignon

    Dans la Première zone, la période de croissance a démarré avec un débourrage tardif en raison des températures basses du mois de septembre. Janvier a été marqué par des températures moyennes élevées et l’absence de pluie, avec pour effet une diminution de la taille des baies. Février a connu le niveau de précipitations le plus élevé des 12 dernières années. Les conditions climatiques de la Vallée d’Uco ont été comparables à celles de la Première zone. Heureusement, les conditions météorologiques de mars et de la première quinzaine d’avril ont été bonnes, avec néanmoins une humidité supérieure à la normale. Malgré les aléas climatiques dans les deux zones, nous avons pu obtenir une très bonne vendange en termes de qualité.

    NOTES DE DÉGUSTATION (A LA MISE EN BOUTEILLES):

    Robe rouge rubis profond. Nez aux arômes fruités évoquant la prune, le café et les épices avec des notes d’anis et de graphite. L’élevage en fûts de chêne français issus de la tonnellerie des Domaines confère au vin des notes subtiles de chocolat noir. Le vin évolue lentement dans le verre, dévoilant progressivement des arômes élégants et une complexité en bouche exceptionnelle.

  • Millésime 2013

    • 50 % malbec
    • 50% cabernet sauvignon

    L’année a été marquée par une pluviométrie moyenne dans la première zone : les mois de décembre et février ont été secs, avec très peu de précipitations alors que janvier a été très humide avec 87 mm de pluies enregistrés.

    La région de la Vallée de Uco a connu une saison normale à sèche avec des précipitations inférieures aux moyennes de saison (255 mm vs 293 mm habituellement).

    L’hiver et le printemps ont été plus arrosés que d’habitude tandis que la fin de saison a été très sèche, avec une absence de pluie en février et en mars. Les températures ont été conformes aux normales.

    NOTES DE DEGUSTATION (À LA MISE EN BOUTEILLES)

    Robe rouge rubis intense.
    Le nez offre des arômes de fruits rouges et noirs qui se mêlent aux notes d’épices et de moka. Le vin évolue lentement, révélant des couches aromatiques qui se succèdent l’une après l’autre.
    Au palais on retrouve une acidité rafraîchissante et persistante sur toute la longueur. Les tanins équilibrés contribuent à une belle harmonie et souplesse en bouche.
    Température de dégustation: 16 °C. Si vous avez suffisamment de temps, nous vous conseillons de ne pas décanter le vin pour mieux apprécier sa lente évolution au fil de la soirée.
    Un millésime qui laisse pressentir une belle garde et qui dévoilera encore davantage ses qualités.

  • Millésime 2012

    • 75 % Malbec
    • 25% Cabernet Sauvignon

    En septembre et octobre 2011, au début du cycle végétatif, nous enregistrons des températures moyennes de 20°C ainsi que de légères pluies. De telles conditions sont optimales pour le débourrement et la nouaison.

    Les températures augmentent à partir de janvier 2012 et les journées chaudes contrastent avec des nuits historiquement fraîches. Nous enregistrons jusqu’à 15°C de différence de température entre le jour et la nuit. Ces conditions nous permettent d’obtenir un fruit avec une excellente palette aromatique et une forte concentration de sucre combinée à un bon degré d’acidité.

    A la fin de la période de croissance, les températures élevées persistent en journée, sans pluie. Nous avons ainsi pu récolter de beaux raisins, arrivés à parfaite maturité avec une magnifique concentration et des couleurs intenses.

    NOTES DE DÉGUSTATION (À LA MISE EN BOUTEILLES)

    Robe de couleur pourpre et intense avec des touches violettes et rouges rubis. Cet assemblage unique est caractérisé par une complexité aromatique où l’on retrouve la framboise, le poivre noir, la violette, le graphite et des notes subtiles de chocolat noir.

    Au palais on retrouve toute l’expression de CARO faite de tanins élégants et raffinés. À consommer dès maintenant ou à garder pendant 10 ans.

  • Millésime 2010

    • 60 % Malbec
    • 40% Cabernet Sauvignon

    En 2010, le temps a été plutôt frais. Aucun incident climatique majeur n’est venu perturber la vie de nos vignobles. La saison a débuté par un printemps frais sans gelées permettant une bonne floraison. Ensuite, l’été a été chaud et stable entraînant une véraison aux dates habituelles.
    A partir de la véraison et jusqu’à la récolte, les températures ont été fraîches et stables avec un climat plutôt sec dans l’ensemble. Ces conditions ont favorisé la bonne maturité du Cabernet Sauvignon et préservé les caractéristiques du Malbec (arômes de fruits secs, notes florales et une intense couleur pourpre).

    Les vendanges ont débuté au début du mois d’avril par les cépages Malbec en provenance de Las Compuertas. Elles se sont achevées dans les zones les plus fraîches de Gualtallary le 28 avril avec le Cabernet Sauvignon.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe d’un rouge intense et profond, avec de subtils reflets pourpres.
    Le nez exprime des arômes plaisants de fruits rouges et noirs, avec de la groseille et du cassis, et ensuite une finale de menthe et de cèdre. Le bouquet révèle des notes de vanille, d’épices et de moka, caractéristiques du chêne français.
    Nous avons ici un vin dense et complexe, avec une bonne structure tannique, une bonne longueur et un milieu de bouche ample. La finesse persistante des tanins offre au vin une bonne longueur et une sensation plaisante et veloutée en bouche.
    Profond, aromatique et complexe, avec un fruit intense très séduisant. Doit encore atteindre son apogée.

  • Millésime 2009

    • 75 % Malbec
    • 25% Cabernet Sauvignon

    En 2009, les conditions météorologiques ont été optimales, le printemps a été particulièrement long et frais. Après la véraison et tout l’été, le climat a été stable, sec avec des températures modérément chaudes et constantes.
    La récolte s’est parfaitement déroulée, toutes les conditions étaient réunies pour obtenir une maturation idéale pour le Malbec, avec pour résultat un fruit mûr et savoureux et une couleur dense.
    La récolte du Cabernet Sauvignon a été plus complexe à gérer notamment sur les sols sensibles à la sécheresse en fin de vendanges.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe d’un rouge profond et intense avec de belles nuances pourpres.
    Au nez, on peut apprécier les arômes de fruits rouges et noirs mais aussi de groseille, menthe et cèdre. Des notes de vanille, épices et moka -caractéristique du chêne français- viennent compléter le bouquet.
    C’est un vin dense, complexe avec une belle trame tannique. Les tanins restent fins et confèrent au vin une belle longueur et une sensation douce et agréable.
    Profond, aromatique, complexe avec des fruits intenses et attrayants. C’est un vin qui doit encore attendre pour être dégusté à son optimum.

  • Millésime 2007

    • 60% Malbec
    • 40% Cabernet Sauvignon

    Les conditions météorologiques en 2007 furent excellentes au printemps et en été. Le temps fut beau mais les températures pas trop chaudes, ce qui a permis d’obtenir des raisins excellents. Nous avons été surpris par quelques pluies pendant la période de vendanges, mais heureusement sans danger pour les grappes qui étaient arrivées à parfaite maturation.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe rouge pourpre profonde.

    Nez intense de fruits rouges et noirs (cerises, cassis), avec des notes de pain d’épice, de liqueur et de vanille.

    Bouche ronde, avec une belle trame tannique assez puissante, fine et belle longueur. C’est un vin avec un grand potentiel de vieillissement.

  • Millésime 2006

    • 50% Cabernet Sauvignon
    • 50 % Malbec

    Les conditions météorologiques en 2006 furent excellentes au printemps et en été. Le vent a soufflé au printemps et cela a eu des répercussions assez positives sur l’état sanitaire et la qualité des raisins. Un orage de grêle en décembre a diminué les rendements de Malbec sur certains secteurs.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe rouge pourpre profonde. Nez intense de fruits rouges et noirs (cerises, cassis), avec des notes de cèdre, de vanille et tabac, légèrement mentholé et bien fondues. Bouche ronde, avec une belle trame tannique assez puissante, fine et belle longueur. C´est un vin avec un grand potentiel de vieillissement.

  • Millésime 2005

    • 50% Cabernet Sauvignon
    • 50 % Malbec

    Les vendanges ont été affectées par une gelée de printemps qui se caractérise par un faible rendement. Cette gelée a été suivie par un été plus frais que d’habitude, avec des températures modérées et agréables qui ont permis d’attendre la maturation complète. Ceci a été particulièrement favorable pour le Cabernet, donnant une bonne longueur, de la structure et de l’acidité. Le Malbec a maintenu son caractère de fruits frais à la maturation.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe légèrement violacée. Nez intense et complexe de fruits rouges et noirs mûrs, soutenu par des arômes de tabac et de vanille, légèrement mentholée, le boisé est bien fondu. Gras, rond, puissant et velouté avec une belle complexité aromatique en bouche et une bonne longueur. Un vin riche et équilibré avec des tanins mûrs et juteux.

  • Millésime 2004

    • 55% Cabernet Sauvignon
    • 45% Malbec

    Les conditions météorologiques furent excellentes au printemps et en été. La fin de l’été fut très chaude et sèche, avec un vent très fort venant des Andes, ‘Sonda’, de ce fait la maturation s’est arrêtée sur certaines parcelles de Cabernet Sauvignon de moyenne altitude. Les Malbec et les Cabernet Sauvignon localisés en haute altitude n’ont pas été affectés.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe légèrement ambrée. Nez de fruits rouges et noirs très mûrs, soutenu par des arômes boisés qui présentent une bonne évolution vers des arômes de vanille, tabac et de cèdre classiques. Gras, rond puissant, velouté avec une belle complexité aromatique en bouche et une bonne longueur.

    Un vin riche et équilibré avec des tanins mûrs et juteux.

  • Millésime 2003

    • 50% Cabernet Sauvignon
    • 50% Malbec

    2003 été une grande année pour Mendoza. Bonnes conditions climatiques entre la véraison et les vendanges. Le printemps a été frais avec du vent, des records de températures ont été enregistrés de fin janvier à la fin du mois de février. Dans les hauts plateaux, les Malbec et les Syrah ont atteint de parfaits niveaux de maturité et les Cabernet Sauvignons des niveaux très satisfaisants.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe légèrement ambrée.
    Nez de fruits noirs très mûrs, soutenu par des arômes boisés qui présentent une bonne évolution vers des arômes de tabac et de cèdre classiques. Gras, velouté avec une belle complexité aromatique en bouche et une bonne longueur épicée. Un vin riche et équilibré avec des tanins murs et juteux.

  • Millésime 2002

    • 60% Cabernet Sauvignon
    • 40% Malbec

    2002 a été une grande année pour Mendoza. Très bonnes conditions climatiques entre la véraison et les vendanges. Un été sec, pas trop chaud mais ensoleillé et constant, avec quelques orages de courte durée mi-février sans répercussion.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Ce vin a une belle robe sombre, un nez puissant, joliment grillé et vanillé développant des arômes de mûre et de cerise noire. La bouche est fruitée, dense, grasse et longue. Grande fraîcheur du fruit et belle nervosité.
    Un vin riche et équilibré avec des tanins mûrs et juteux.

  • Millésime 2001

    • 66% Cabernet Sauvignon
    • 34% Malbec

    Le printemps et le début de l’été ont été caractérisés par d’excellentes conditions climatiques pour la vigne. Cette année a été spécialement bonne pour les vignobles de haute altitude, pour lesquels les très chaudes températures d’été ont permis une belle maturité et une bonne teneur en sucre. Les vendanges se sont étalées sur deux semaines entre les 4 et 15 avril.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Les conditions climatiques de vendanges ont donné un millésime 2001 élégant et raffiné avec des fruits rouges et noirs très mûrs, parfaitement fondus avec le boisé. Les tanins tout en finesse révèlent une longue finale aromatique. Le Malbec argentin fruité et juteux est complété par les arômes et le charnu du Cabernet Sauvignon.

  • Millésime 2000

    • 67% Cabernet Sauvignon
    • 33% Malbec

    L’année climatique a été plutôt tardive, les températures du printemps ayant été plus basses que la normale jusqu’au début de janvier. L’été sec et ensoleillé a cependant permis d’attendre tranquillement la maturité optimale et la concentration des arômes. Les vendanges ont eu lieu dans d’excellentes conditions, fin mars, pour le Malbec et 10 à 15 jours plus tard pour le Cabernet Sauvignon.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Cette très belle année climatique se traduit par un premier millésime de Caro répondant parfaitement à l’ambition de ses « parents », beaucoup de fruit et une belle complexité au nez, une belle texture, élégante et séduisante en bouche. L’alliance du fruit et de la douceur du Malbec avec l’élégance de la texture et des saveurs du Cabernet Sauvignon.