Amancaya

Mendoza

Amancaya, comme son aîné, présente une subtile harmonie de l’identité argentine et du style bordelais. Le vin est cependant plus fruité compte tenu de son pourcentage supérieur de Malbec et de son élevage plus court. Pour célébrer ses racines andines, il porte le nom indien d’une jolie petite fleur qui pousse sur les hautes altitudes des Andes.

Amancaya Mendoza

Millésimes

  • Millésime 2016

    • 70 % Malbec
    • 30 % Cabernet Sauvignon

    La floraison a eu lieu précisément durant les jours où Mendoza a connu ses températures les plus basses depuis un demi-siècle pour cette époque de l’année. Lors des vendanges, nous avons obtenu un équilibre inhabituel caractérisé par un faible degré alcoolique, une acidité élevée et des arômes nerveux. Une combinaison unique et élégante qui fait du 2016 un millésime vraiment à part.
    Vallée d’Uco : D’octobre à janvier, le niveau des précipitations a été nettement supérieur à la normale et la somme des degrés-jours, très en dessous des moyennes historiques pour cette période de l’année. De ce fait, la véraison a été retardée de près d’un mois. Février a cependant connu des records de température élevée et le mois de mars a été sec, comme habituellement dans cette zone.
    Première zone : En termes de températures, les conditions climatiques de la Première zone ont été comparables à celles de la Vallée d’Uco. Les sols d’Agrelo et de Las Compuertas sont cependant plus argileux et sur des profondeurs plus importantes qu’à Altamira (Vallée d’Uco). Ainsi, la Première zone et la Vallée d’Uco ont été vendangées quasiment à la même date.

    NOTES DE DÉGUSTATION

    Belle robe rouge rubis profond. Nez révélant des notes de fruits rouges, de café et de poivre noir. En bouche, ce vin offre une belle sensation d’arômes de prune avec une acidité équilibrée et une bonne longueur en finale.
    Ce vin d’une belle complexité réunit harmonieusement des arômes de fruits et d’épices dans un assemblage élégant de Malbec et de Cabernet Sauvignon.

  • Millésime 2015

    • 85 % Malbec
    • 15 % Cabernet Sauvignon

    Le début de la saison a été plus pluvieux qu’à l’accoutumée, avec des températures moyennes plus basses et un nombre moindre de jours ensoleillés.

    Vallée d’Uco : Au mois d’octobre, les températures avoisinaient les 0°C, alors qu’en novembre les températures constatées étaient conformes à la normale. Le 1er décembre, le sud de la Vallée d’Uco a été touché par un gel inhabituel, affectant en partie notre production. La pluie a également été plus abondante que d’ordinaire. Pendant les mois de février et mars, le niveau des précipitations a largement dépassé la moyenne historique (+ 142 mm).

    « First » zone : Les conditions ont été proches de la Vallée d’Uco avec des précipitations plus importantes et une humidité relative accrue. Le début de l’été a été très agréable, avec des températures modérées. Les pluies intenses de février et mars (supérieures de 189 mm à la moyenne historique) ont nécessité une évaluation parcelle par parcelle afin de déterminer une gestion du vignoble en accord avec nos standards de qualité.

    Dans l’ensemble, les rendements obtenus ont été 5 % inférieurs à ceux du millésime 2014.

    NOTES DE DÉGUSTATION (à la mise en bouteilles)

    Robe rouge profond. Nez révélant des arômes de fruits rouges et noirs, avec des notes de moka, d’épices et de poivre.

    Agréable équilibre en bouche. Des tannins élégants et soyeux confèrent une structure alliant souplesse et rondeur. Plus généralement, on retrouve un mélange complexe de fruits et d’épices qui se combinent avec élégance.

  • Millésime 2014

    • 65% Malbec
    • 35% Cabernet Sauvignon

    Dans la Première zone, la période de croissance a démarré avec un débourrage tardif en raison des températures basses du mois de septembre. Janvier a été marqué par des températures moyennes élevées et l’absence de pluie, avec pour effet une diminution de la taille des baies. Février a connu le niveau de précipitations le plus élevé des 12 dernières années. Les conditions climatiques de la Vallée d’Uco ont été comparables à celles de la Première zone. Heureusement, les conditions météorologiques de mars et de la première quinzaine d’avril ont été bonnes, avec néanmoins une humidité supérieure à la normale. Malgré les aléas climatiques dans les deux zones, nous avons pu obtenir une très bonne vendange en termes de qualité.

    NOTES DE DEGUSTATION (A LA MISE EN BOUTELLES):

    Robe d’un grenat profond aux reflets violets. Nez révélant des arômes fruités de framboises, suivi de notes de moka, café et épices. Bel et agréable équilibre en bouche. Tanins élégants et raffinés qui combinent souplesse et rondeur. Amancaya 2014 est un vin remarquable au caractère exceptionnel, à boire dès maintenant ou à garder pendant quelques années pour en apprécier tout le potentiel.

  • Millésime 2013

    • 65 % Malbec
    • 35 % Cabernet Sauvignon

    Vallée d’Uco : La région a vécu une saison normale à sèche, avec 38 mm de pluie en dessous des valeurs moyennes (255 mm par rapport à 293 mm). L’hiver et le printemps ont été plus arrosés que d’habitude et la fin de saison a été très sèche, sans aucunes précipitations en février et en mars. Les températures se situaient dans les moyennes normales. Le millésime a été exceptionnel pour le Malbec, avec un débourrage et une nouaison excellents.

    Première zone : Dans les régions d’Agrelo et de Las Compuertas, l’année a été excellente pour le Malbec. Les précipitations enregistrées étaient dans la moyenne habituelle: alors que les mois de décembre et de février ont été très secs avec une absence presque totale de pluie, le mois de janvier a été très humide avec 87 mm de pluie. La chaleur au printemps a été suivie d’un mois de janvier frais puis d’un mois de février chaud. L’amplitude thermique a été comparable à celle de 2012, contribuant à une très forte concentration des raisins et à des couleurs intenses. Ce millésime a demandé un travail particulièrement rigoureux pour le Cabernet Sauvignon avec une sélection parcellaire minutieuse mise en place cette année afin de mieux apprécier tout le potentiel naturel des parcelles de petite superficie.

    NOTES DE DÉGUSTATION (À LA MISE EN BOUTEILLES)

    Robe rouge profond avec des touches violettes et rouge rubis.
    Son nez offre des arômes de clou de girofle, poivre blanc et framboise. Sa finale élégante de chocolat et de tabac lui confère un caractère racé agréable.
    Au palais on retrouve des tannins soyeux et une bonne longueur en finale. Une fois la bouteille débouchée, on découvre des arômes raffinés qui se manifestent progressivement avec une acidité persistante.
    Ce vin de caractère affirmé et bien équilibré peut être consommé dès maintenant, mais se dévoilera au fil du temps.

  • Millésime 2012

    • 65% Malbec
    • 35% Cabernet Sauvignon

    Le début du cycle végétatif, au cours des mois de septembre et octobre 2011, s’est caractérisé par une moyenne thermique de 20ºC et quelques pluies faibles favorisant un débourrement et une nouaison optimales. En décembre, des précipitations supérieures aux moyennes habituelles ont quelque peu retardé la véraison.
    Dès le mois de janvier 2012, les températures ont augmenté et la chaleur diurne a contrasté avec des valeurs nocturnes historiquement basses. Nous avons enregistré des amplitudes thermiques allant jusqu’à -15°C. De telles conditions ont permis d’obtenir un fruit avec une belle palette aromatique, une haute teneur en sucre associée à une acidité adaptée.
    La fin du cycle s’est caractérisée par le maintien de températures élevées en journée et l’absence de précipitations. Nous avons obtenu ainsi une belle et complète maturité avec des raisins très concentrés aux couleurs intenses.

    NOTES DE DÉGUSTATION (à la mise en bouteilles):

    Robe pourpre profond.
    Au nez , des arômes de fruits rouges et noirs, des groseilles et des prunes qui se fondent avec des notes de vanille, des épices et le moka issu du vieillissement en barrique de chêne.
    L’attaque en bouche révèle des tanins fins et doux qui mènent à une longue finale sur des notes de vanille et chocolat.

  • Millésime 2011

    • 70% Malbec
    • 30% Cabernet Sauvignon

    Le printemps tempéré et sec a été particulièrement favorable au débourrement, seule une gelée tardive début novembre a causé quelques dommages dans le vignoble. Les mois de décembre et janvier ont été chauds, avec des températures habituelles pour la saison et peu de pluies. Le mois de février a débuté par un temps très sec mais les pluies enregistrées dès début mars ont permis d’apaiser les températures et la sécheresse.
    Dès lors, et ce jusqu’à la récolte en avril, les températures ont été plutôt fraîches avec de rares précipitations. Cela a favorisé la maturation des raisins qui ont atteint une grande intensité aromatique et un bel équilibre entre acidité, maturité tannique et teneur en sucres.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur pourpre profonde.
    Au nez, arômes de fruits rouges et noirs, groseilles et prunes, un peu de menthe et de cèdre. Des notes de vanille, épices et moka de chêne français viennent compléter le bouquet.
    En bouche, la texture tannique est agréable et bien équilibrée. Les tanins sont fins et doux. Sensation de douceur agréable en bouche.
    C’est un vin profond et aromatique qui peut être bu dès à présent mais qui se révèlera davantage dans trois ou cinq ans.

  • Millésime 2010

    • 65 % Malbec
    • 35% Cabernet Sauvignon

    En 2010, le temps a été plutôt frais. Aucun incident climatique majeur n’est venu perturber la vie de nos vignobles. La saison a débuté par un printemps frais sans gelées permettant une bonne floraison. Ensuite, l’été a été chaud et stable entraînant une véraison aux dates habituelles.
    A partir de la véraison et jusqu’à la récolte, les températures ont été fraîches et stables avec un climat plutôt sec dans l’ensemble. Ces conditions ont favorisé la bonne maturité du Cabernet Sauvignon et préservé les caractéristiques du Malbec (arômes de fruits secs, notes florales et une intense couleur pourpre).

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe d’un pourpre profond.
    Au nez, des arômes de fruits rouges et noirs, de groseille et de prune, mais aussi de la menthe et du cèdre. Des notes de vanille, épices et moka complètent le bouquet.
    Ce vin a une structure tannique agréable en bouche et affiche un bel équilibre.
    Les tanins sont fins et doux. Sensation de douceur très agréable.
    Profond, aromatique, c’est un vin à déguster dès à présent mais qui gagnera en élégance dans les trois à cinq prochaines années.

  • Millésime 2009

    • 70 % Malbec
    • 30% Cabernet Sauvignon

    Les conditions en 2009 ont été excellentes sans aucun incident climatique à déplorer. Le printemps a été long et frais; suite à la véraison et jusqu’à fin avril, le climat a été stable, sec avec des températures modérement chaudes.
    Nous avons bénéficié de conditions idéales pour la maturation des cabernet sauvignon et du malbec.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rouge pourpre profond. Nez fruité avec des arômes de fruits rouges. Belles notes de vanille, épices et café obtenues grâce au vieillissement en fûts de chêne français.
    En bouche, la texture tannique est agréable et bien équilibrée. Les tanins sont fins et doux. Sensation de sucrosité agréable.
    Profond, aromatique avec des fruits prononcés, c’est un vin que l’on peut boire dès maintenant ou dans les trois ou cinq années à venir, il n’en sera sans doute que meilleur.

  • Millésime 2008

    • 50% Malbec
    • 50% Cabernet Sauvignon

    2008 a connu le froid et la pluie de février à fin mars. Fort heureusement, la bonne gestion des vignes de Malbec a permis des vendanges saines et idéalement menées à maturité. Le Cabernet Sauvignon des parcelles les plus froides a légèrement souffert des gelées précoces, ce qui explique la déclassification d’une partie du Cabernet Sauvignon.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rouge pourpre profond. Nez très fruité avec des arômes plaisants de cerise rouge et noire, de cassis et de prune et une pointe de vanille et de cèdre. En bouche les tanins sont doux, ronds et bien équilibrés.

    Notes de vanille et de chocolat issues du chêne français.

  • Millésime 2007

    • 50% Malbec
    • 50% Cabernet Sauvignon

    Les conditions météorologiques en 2007 ont été excellentes au printemps et en été. Le vent très présent au printemps a été bénéfique à la qualité des raisins. Les vendanges ont été précédées de quelques pluies, mais une bonne gestion de la vigne a permis d’y faire une récolte dans de très bonnes conditions sanitaires et de maturité.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rouge pourpre profond. Nez très fruité avec des arômes plaisants de cerise rouge et noire, de prune et une pointe de menthe et de cèdre. En bouche les tanins sont doux et ronds. Notes de vanille et de chocolat.
    Agréable à boire dès maintenant ou à garder.

  • Millésime 2006

    • 50% Malbec
    • 50% Cabernet Sauvignon

    Les conditions météorologiques en 2006 furent excellentes au printemps et en été. Le vent a soufflé au printemps et cela a eu des répercussions assez positives sur la qualité des raisins. La grêle de décembre a légèrement diminué les rendements de Malbec.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rouge pourpre profonde. Un vin très fruité avec des arômes plaisants de cerise rouge et noire, de prune et une pointe de menthe et de cèdre. En bouche les tannins sont doux, ronds et amples. Des notes de vanille et de tabac provenant du chêne français.

  • Millésime 2005

    • 55 % Malbec
    • 45% Cabernet Sauvignon

    Les conditions météorologiques furent assez inhabituelles vers la fin du printemps. Début décembre, le gel a abîmé une grande partie de la production sur les meilleures vignes. Les orages d’août ont également endommagé les vignobles des hauts plateaux qui longent la rivière de Mendoza. La fin de la saison fut sèche et fraîche.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rouge pourpre profonde. Fruit intense avec des arômes de cerises mûres et de framboises sauvages. Des notes de cassis qui ressortent sur un fond de vanille et de moka. En bouche, une concentration harmonieuse avec une belle fraîcheur. Bel équilibre des tanins qui sont plaisants et de grande qualité.

  • Millésime 2004

    • 55 % Malbec
    • 45% Cabernet Sauvignon

    Les conditions météorologiques furent excellentes au printemps et en été. La fin de l’été fut très chaude et sèche, avec un vent très fort venant des Andes, le ‘Sonda’, de ce fait la maturation s’est arrêtée sur certaines parcelles de Cabernet Sauvignon de moyenne altitude. Les Malbec et les Cabernet Sauvignon localisés en haute altitude n’ont pas été affectés.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe rouge pourpre éclatant. Nez très fruité avec des notes de fruits rouges, cerises et framboises sauvages. En bouche, des notes de vanillé fumée issues du vieillissement en chêne, une concentration harmonieuse avec une belle fraîcheur et un bel équilibre des tanins qui sont très doux et de belle longueur.

  • Millésime 2003

    • 50% Cabernet Sauvignon
    • 50 % Malbec

    Un printemps un peu froid a affecté la floraison et donné des rendements faibles. Entre floraison et vendanges, l’été fut sec avec des orages en fin d’été. Au final, le millésime 2003 a donné de remarquables Malbec et des Cabernet Sauvignons classiques bien que peu concentrés. 

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Belle robe éclatante.
    Nez très fruité de fruits rouges avec des notes vanillées et épicées. Belle concentration, bouche charnue, et des notes boisées bien fondues avec le fruit. Les tanins sont très doux et de belle longueur.