Château Paradis Casseuil

Entre-Deux-Mers

Le vin Château Paradis Casseuil se caractérise par sa fraîcheur, un fruité intense et des arômes légèrement boisés. Il peut être consommé dans les 2 à 3 ans après récolte.

La production moyenne du Château Paradis Casseuil est de 8 000 caisses par an. Le choix d’un rendement limité vise à garantir des vins de haute qualité, respectueux du style DBR (Lafite).

11_ChÉteau-Paradis-Casseuil
Château Paradis Casseuil Entre-Deux-Mers
Suivant Précédent

Millésimes

  • Millésime 2012

    • 70% Merlot
    • 30% Cabernet Sauvignon

    2012 a été un millésime qui a nécessité une grande vigilance de la part des viticulteurs. Après un hiver rigoureux, la fraîcheur printanière a ralenti la floraison. Début juin, la fécondation a été gênée par les pluies, entraînant coulure et millerandage et par conséquent des rendements faibles. L’humidité et un ensoleillement déficitaire ont perduré jusqu’à mi-juillet mais heureusement le mois d’août et le début septembre ont été chauds et secs, avec des amplitudes thermiques importantes, favorisant un bon rattrapage des maturités et des vendanges dans de bonnes conditions.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles, mai 2013) :

    Robe : Belle robe pourpre très profonde.
    Nez : Elégant et expressif, mêlant des arômes de cassis, de griottes à des notes boisées (vanillées) discrètes et bien fondues.
    Bouche : Vin charpenté et puissant, doté d’une belle sucrosité à l’attaque, évoluant sur des tanins fermes et une longue finale épicée.

  • Millésime 2011

    • 65% Merlot
    • 35% Cabernet Sauvignon

    L’année climatique a été d’une grande précocité par rapport à la moyenne des 60 dernières années. De janvier à avril la pluviométrie a été relativement faible. 
    De mai à juillet, les rosées matinales alliées à une faible humidité et des températures hautes ont nécessité une grande vigilance des techniciens pour préserver l’état sanitaire. 
    Ensuite, les mois d’août et septembre ont bénéficié de quelques pluies permettant une maturation très satisfaisante des raisins jusqu’aux vendanges.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe : pourpre et profonde
    Nez : puissant et aromatique, avec des arômes de baies noires (mûres, myrtilles), d’épices et de réglisse (zan)
    Bouche : vin ample, charnu, aux tanins soyeux et fondus, avec une belle finale à la fois fruitée et réglissée.

  • Millésime 2010

    • 75% Merlot
    • 25% Cabernet Sauvignon

    Un début d’année viticole complexe, difficile à gérer jusqu’à mi-juin, avec une assez forte pluviométrie. Puis juillet, août et septembre ont été très secs (20 mm en moyenne) avec de belles températures diurnes et de la fraîcheur nocturne, ce qui est idéal pour la lente mais complète maturation des raisins.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe : Rouge rubis d’intensité moyenne
    Nez : Intense et complexe, mêlant des notes épicées à des arômes de tabac et de sous-bois.
    Bouche : Souple, rond et bien équilibré en bouche avec une jolie finale poivrée.

  • Millésime 2009

    • 58 % Merlot
    • 39 % Cabernet Sauvignon
    • 3 % Cabernet Franc

    Climat humide jusqu’en juin, avec de bonnes températures, puis été sec avec de très belles journées chaudes et des nuits fraîches, favorisant une maturité lente mais complète.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Beaucoup de fruits s’expriment sur un vin bien structuré, rond et ample.
    En bouche, la finale, actuellement un peu dure, va demander deux ou trois ans pour s’assouplir.

  • Millésime 2008

    • 65 % Merlot
    • 35 % Cabernet Sauvignon

    De belles gelées hivernales, puis un débourrement précoce marqué malheureusement par des dégâts dûs au gel de printemps ont affecté les quantités finales. La saison viticole est difficile à gérer avec de nombreuses petites pluies qui rendent l’entretien du vignoble très délicat. Puis le mois de septembre est arrivé avec de très belles journées ensoleillées. D’où une grande satisfaction liée à la surprise de voir assez rapidement dans les cuves en fin de macération des équilibres très intéressants, avec de très belles expressions de tanins et de fruits, soutenus par une acidité marquée.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Nez très intense ou se mêlent un fruité élégant et une belle fraîcheur.
    En bouche l’attaque est ronde, franche et d’une bonne longueur de fruits rouges et de baies sauvages.

  • Millésime 2007

    • 60 % Merlot
    • 38 % Cabernet Sauvignon
    • 2 % Cabernet Franc

    L’hiver a été pluvieux suivi de températures assez élevées en mars/avril favorisant un beau départ de la végétation. Les mois suivants furent tempérés jusqu’au mois d’août. Le beau temps s’est stabilisé début septembre, favorisant la bonne maturation des raisins. Belle robe pourpre. Le nez est frais avec des touches de groseilles et légèrement mentholé.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    En bouche, l’attaque est très agréable, franche et le fruit est assez dense. Ce vin peut être dégusté maintenant ou gardé encore pendant quelques années pour une dégustation optimale.

  • Millésime 2006

    • 60 % Merlot
    • 38 % Cabernet Sauvignon
    • 2 % Cabernet Franc

    L’hiver 2005-2006 fut sec et froid, les mois de printemps sont doux avec peu de précipitations. Le mois d’août quant à lui est déconcertant avec fraîcheur et humidité, les maturités sont donc très basses à début septembre. Toutefois une période estivale s’installe début septembre permettant une bonne fin de maturation.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur rubis intense. Nez de fruits rouges, framboise. En bouche l’attaque est agréable, la finale est marquée par une richesse en polyphénol et un fruit persistant.

  • Millésime 2005

    • 65 % Merlot
    • 34 % Cabernet Sauvignon
    • 1 % Cabernet Franc

    Le millésime 2005 est marqué par la sécheresse. A la fin août nous ne comptons que 271 mm de pluie, mais le terroir argileux a plutôt bien supporté cette sécheresse !

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rubis intense. Nez de fruits rouges, mûres, myrtilles. Encore plus perceptibles à l’agitation. En bouche, le fruité est bien présent avec un milieu de bouche agréable « suave », la finale est marquée par une richesse en polyphénol et un fruit persistant.