Château L’Évangile

Pomerol

Les vins de Château L’Évangile sont décrits dans une ancienne édition des « Grands vins de Bordeaux »  comme « des vins pleins, élégants, dotés d’un bouquet et d’une finesse incomparables »… 

Château L’Évangile Pomerol
Précédent

Millésimes

  • Millésime 2015

    • Merlot 84 %
    • Cabernet Franc 16 %

    Une année aux conditions idéales. Grâce à un hiver plutôt clément, le cycle végétatif de la vigne a démarré normalement début avril. Le printemps a été agréable avec des températures douces et une pluie faible. La floraison a été rapide et homogène présageant une belle récolte. L’été a été magnifique avec des températures très supérieures à la moyenne en juillet et des petites averses aux moments opportuns, permettant à la vigne de s’épanouir pleinement. Le mois d’août a été très chaud, suivi d’un beau mois de septembre. La pluie, arrivée juste un peu avant les vendanges, a permis aux raisins d’arriver à maturité parfaite, faisant de ce millésime un millésime exceptionnel.

    NOTES DE DEGUSTATION (à la mise en bouteilles)

    Couleur dense, profonde avec des reflets violets. Nez très expressif sur les fruits noirs avec de subtiles notes de pain grillé. L’attaque de bouche est puissante, dense et structurée.  La bouche est ample avec une belle structure tannique tout en équilibre. La finale est volumineuse, avec des tanins bien mûrs, et tout en délicatesse grâce à la qualité des raisins de ce millésime exceptionnel.

  • Millésime 2014

    • 85% Merlot
    • 15% Cabernet Franc

    Grâce à un hiver pluvieux et doux, le cycle végétatif de la vigne a démarré avec deux semaines d’avance par rapport à la moyenne bordelaise et le débourrement a eu lieu mi-mars, ce qui est rare. Le mois d’avril chaud a été suivi d’un mois de mai frais et humide ponctué par des pics de chaleur. La floraison a été bonne début juin annonçant un millésime précoce et de grande qualité. Ensuite, les alternances d’humidité et de chaleur ont ralenti la belle avance acquise ; le mois de juillet a été humide et frais, le mois d’août nuageux avec des températures assez fraîches. Dès la fin août, la région a connu un “été indien” jusqu’à fin octobre avec des journées chaudes et sèches. Le mois de septembre a été le plus chaud depuis près d’un siècle….
    De ce fait, nous avons eu une récolte de très grande qualité grâce à une maturation des raisins qui s’est faite sur les mois de septembre et octobre avec une douceur et une chaleur quasi inhabituelle.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles):

    Couleur noire,  profonde avec des reflets violet. Nez très intense de baies noires (griottes, cassis) avec des notes fraîches de moka et de pain grillé. L’attaque de bouche est puissante, dense et structurée.  La bouche est soyeuse  avec une structure tannique puissante et équilibrée. La finale est dense et très veloutée grâce aux tanins bien mûrs et enrobés de ce millésime très réussi.

  • Millésime 2013

    • 87% Merlot
    • 13% Cabernet Franc

    2013 a été une année complexe qui a donné beaucoup de travail aux vignerons et personnel du chai ! Le début d’année a été froid et humide avec pour conséquence une floraison mitigée et une perte quantitative non négligeable due à beaucoup de coulure et de millerandage. Puis l’été est arrivé avec de très fortes chaleurs (plus de 43°c) et son corollaire : de gros orages très violents, heureusement sans conséquences négatives pour notre vignoble. Les raisins ont progressé très vite en maturité et ont gagné en densité. Dès la fin de première semaine de septembre est réapparu un temps contrasté, entre très belle chaleur et pluie orageuse.

    NOTES DE DEGUSTATION (À LA MISE EN BOUTEILLES)

    Couleur intense, profonde avec des reflets violet marqués. Nez très expressif de baies noires (cassis) avec des notes toastées et fraîches. L’attaque en bouche est délicate, soyeuse avec une structure tannique élégante et corsée. La bouche est dense grâce aux raisins ayant atteint une très belle maturité et très veloutée grâce aux tanins bien mûrs et fondus. La finale est persistante avec des notes fruitées. L’élégance et le toucher de tanin des merlots de L’Evangile sont préservés.

  • Millésime 2012

    • 90% Merlot
    • 7% Cabernet Franc

    Une année complexe qui a donné beaucoup d’émotions contrastées ! Le début d’année fut délicat avec des périodes de froid et d’humidité intenses avec pour conséquence une floraison mitigée et une perte quantitative non négligeable. Le début et le milieu d’été ont été marqués par de belles périodes ensoleillées mais aussi beaucoup d’humidité. Heureusement, les mois d’août et septembre ont été très beaux ce qui a permis d’obtenir une belle maturité des raisins avec un potentiel intéressant. En raison d’un épisode pluvieux, la vendange s’est étalée exceptionnellement sur 3 semaines avec un résultat satisfaisant au final.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur noire, profonde avec des reflets violet. Nez très fruité de baies noires (griottes, cassis) avec des notes fraîches de moka et de pain grillé. L’attaque en bouche est fine, soyeuse avec une structure tannique puissante et équilibrée. La bouche est dense et très veloutée grâce aux tanins bien mûrs et enrobés. La finale est persistante avec des notes fruitées mais c’est la qualité des tanins qui domine.

  • Millésime 2011

    • 94 % Merlot
    • 6 % Cabernet Franc

    L’année 2011 se caractérise par un hiver et un début de printemps très sec. A peine 150 mm de pluie durant les cinq premiers mois de l’année : un record ! Les températures élevées d’avril, mai et juin ont fait pousser la vigne très rapidement et les premières fleurs sont apparues dès le début mai : du jamais vu ou presque ! 
    Un mois de juillet moins chaud a permis à la vigne de se reposer un peu avant d’attaquer un mois d’août exceptionnellement chaud (31°c de moyenne sur le mois). C’est donc avec une bonne quinzaine de jours d’avance que nous avons vendangé des raisins de très grande qualité portés par des tanins superbes.
    Les merlots étaient riches et denses mais la faible quantité de pluie sur l’été a sérieusement réduit les quantités à la vendange. Les baies du Cabernet étaient petites, avec des peaux épaisses, mais très qualitatives.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur dense, intense, reflets violet. Nez puissant, persistant, expressif, très mûr, concentré avec des notes de griottes et de cassis. L’attaque est dense, concentrée avec des tanins très mûrs et d’une grande puissance. La bouche est mature, grasse avec une finale soyeuse et magnifiée par des tanins de grande qualité.

  • Millésime 2010

    • 88% Merlot
    • 12% Cabernet Franc

    Après un hiver assez humide, le beau temps s’est installé durablement à partir de début avril. Des conditions idéales : un climat chaud et sec, des réserves hydriques assurées par les quelques épisodes pluvieux de juin et septembre et des températures élevées combinées à des nuits fraîches qui ont permis une maturation lente des raisins.

    Le merlot et le Cabernet sont ainsi de très grande qualité, bien que légèrement inférieurs en quantité par rapport aux années précédentes en raison de l’absence de pluie pendant l’été. Nous sommes dans un millésime de grande qualité avec de très belles maturités et expressions de tanins.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur foncée, noire, reflets violet. Nez dense, persistant, expressif, très mûr, concentré avec des notes de griottes, de framboise et de moka. L’attaque est puissante, concentrée avec des tanins très mûrs et d’une grande densité. La bouche est mature, grasse et concentrée avec une finale très soyeuse et bien assise par une belle fraîcheur.

  • Millésime 2009

    • 95 % Merlot
    • 5 % Cabernet Franc

    Après un début d’année viticole compliqué dû à une humidité persistante, le beau temps s’est installé fin juin et ne nous a plus quittés. Un climat chaud et sec s’est établi, entrecoupé en juillet, août et septembre d’épisodes légèrement pluvieux qui ont permis d’éviter un déficit hydrique. Les températures journalières assez élevées se sont combinées à une belle fraîcheur nocturne pour favoriser une maturation lente.
    Le merlot s’est montré généreux avec des maturités et des degrés alcooliques rarement atteints.
    Le cabernet est resté assez petit, avec des peaux épaisses, ce qui a été dommageable sur le volume de récolte mais très positif sur la qualité, avec de très belles maturités et expressions de tanins.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur sombre, presque noire, reflets violet. Nez dense, puissant, expressif, très mûr, concentré avec des notes de griottes, de framboise et de pain grillé. L’attaque est pleine, généreuse, dense avec des tanins très soyeux et d’une grande profondeur. La bouche est longue, grasse et concentrée avec une finale très crémeuse et bien assouplie par une belle fraîcheur.

  • Millésime 2008

    • 88 % Merlot
    • 12 % Cabernet Franc

    Après un printemps pluvieux et gris qui a entraîné une floraison tardive et perturbée (énormément de coulure ce qui explique le très faible rendement (27 hl/ha), nous avons eu un mois de juillet sec et ensoleillé. Le mois d’août couvert a permis de garder une belle fraîcheur avant des conditions climatiques merveilleuses, pour parfaire la maturité des raisins, en septembre et octobre.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Couleur dense, noire, reflets violet. Nez intense, moka, fruits à noyaux, violette, épices. Bouche volumineuse, grasse, ample avec une texture puissante mais harmonieuse. Finale suave avec beaucoup de tanins très fondus mais dense sans agressivité.

  • Millésime 2007

    • 84 % Merlot
    • 16 % Cabernet Franc

    Après un hiver froid et humide, les températures élevées de mars et avril ont favorisé le démarrage de la végétation. Puis, une longue période grise, tempérée, sans excès, s’est prolongée jusqu’en août, nécessitant une surveillance technique renforcée. Le beau temps s’est stabilisé début septembre et a fini par favoriser la bonne et calme maturation du raisin. Ce millésime se caractérise par une année à 13 lunes et par un cycle végétatif plus long que la normale.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Nez discret. Bouche très ronde, attaque ample, milieu généreux. Fin avec une texture solide. Boisé très fondu.

  • Millésime 2006

    • 86 % Merlot
    • 14 % Cabernet Franc

    Un printemps clément suivi d’un très joli mois de juillet et un mois d’août assez frais ont donné des raisins de belles maturités avec beaucoup de fraîcheur. Le soleil est revenu en force début septembre pour parfaire la maturité phénolique.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    La robe est dense. Le nez est intense avec des notes de framboise et de cassis frais. Des notes épicées, grillées et truffées viennent compléter la palette aromatique du début de bouche. Malgré une attaque puissante, la finesse des tanins apporte beaucoup d’élégance et la finale se révèle soyeuse et onctueuse.

  • Millésime 2005

    • 87 % Merlot
    • 13 % Cabernet Franc

    Le millésime 2005 aura été marqué par des conditions météorologiques jamais vues ! Un printemps doux, une sécheresse précoce, les mois de juillet, août et septembre ont apporté une richesse en sucre et en polyphénols exceptionnelle. Un grand millésime était né !

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    La couleur est sombre. Le nez est intense avec des notes de mûres, de cassis frais.Des notes épicées, grillées et truffées viennent compléter la palette aromatique du début de bouche. Le corps de ce vin est dense, volumineux et tout en finesse. Le palais est tapissé par des tanins mûrs et délicats malgré leur puissance ce qui rend l’équilibre de ce vin encore plus impressionnant. Des notes de truffes et cacao accompagnent la finale.

  • Millésime 2004

    • 89 % Merlot
    • 11 % Cabernet Franc

    Le millésime a été marqué par un hiver moyennement pluvieux, un printemps très arrosé, un été sec et frais et un mois de septembre et d’octobre extraordinaires permettant une maturité phénolique des raisins remarquable.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Ce millésime se montre intense au nez avec des notes grillées, vanillées et des notes de fruits frais, de framboise, de mûres et de cassis. En bouche, le vin présente une belle intensité avec des tanins soyeux et mûrs. La finale se révèle longue et puissante.

  • Millésime 2003

    • 79 % Merlot
    • 21 % Cabernet Franc

    Le millésime a été marqué par la canicule exceptionnelle de la première quinzaine d’août avec des températures supérieures à 40°C, combinée à une faible pluviométrie tout au long du cycle végétatif. Les blocages de maturité durant l’été ont eu pour conséquences des vendanges très précoces et très faibles !

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Ce millésime est charmeur, frais et délicat. La structure est solide avec des tanins élégants et solides. Des notes de figue et de violette accompagnent la structure soyeuse de ce vin de garde.

  • Millésime 2002

    • 76 % Merlot
    • 24 % Cabernet Franc

    Les conditions climatiques ont été moyennes en début d’année mais sont devenues très bonnes à l’approche de la maturité. Après un hiver chaud et sec, le temps relativement froid et pluvieux au moment de la floraison entraîna des phénomènes de coulure et de millerandage (fécondation hétérogène entraînant des baies petites et serrées). Ensuite, les mois de juillet et d’août plutôt frais vont être, heureusement suivis d’un mois de septembre superbe, ensoleillé, sans eau, avec un vent de nord-est, qui permet d’accélérer le processus de maturité. Les vendanges se sont déroulées sous le soleil sans une goutte de pluie. Le merlot est vendangé à partir du 25 septembre et jusqu’au 3 octobre. Le cabernet franc suit, sans interruption, et tout est rentré le 4 en fin d’après midi.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe rouge profonde, reflet violet. Nez fin de cassis, framboise avec une note épicée, café et cacao. Attaque franche et fraîche, beaucoup de fruit sur une structure tannique imposante et crémeuse. Bouche longue et ample avec une finale équilibrée et complexe.

  • Millésime 2001

    • 79 % Merlot
    • 21 % Cabernet Franc

    2001 est caractérisé par un cycle végétatif plus long que la moyenne, la floraison s’est déroulée à date normale mais la véraison a été tardive et la maturité un peu hétérogène. Il fallait donc être patient en septembre. Le merlot a été vendangé entre le 25 septembre et le 2 octobre, avec une sélection sévère due au millerandage, et le cabernet franc les 8 et 9 octobre sous un beau soleil.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Le résultat est un millésime de classe : un nez assez vanillé avec des notes exotiques laissant place à des fruits rouges très mûrs. Le boisé présent est très fondu. Attaque en bouche intense et suave. Beaucoup d’élégance et le fort degré alcoolique équilibre le corps puissant. Tanins crémeux avec une finale longue et fine, finissant sur un très beau fruit.

  • Millésime 2000

    • 91 % Merlot
    • 9 % Cabernet Franc

    Nous finissons le siècle par une année aussi précoce que 1999. Après un printemps humide, l’été a été peu ensoleillé mais avec de faibles précipitations. A partir du mois d’août, un temps sec avec des températures caniculaires conduit à débuter les vendanges le 15 septembre pour les premiers merlots. Le cabernet franc n’est vendangé qu’à partir du 27 septembre afin d’atteindre une parfaite maturité. Cette attente tranquille de la maturité a permis de réaliser un grand vin très souple et soyeux.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    La robe est noire, le nez est profond, la bouche grasse, longue et solide, la texture est fine et veloutée. Un grand millésime de longue garde.

  • Millésime 1999

    • 80 % Merlot
    • 20 % Cabernet Franc

    L’année 1999 a été très caractéristique pour nos techniciens. Un important travail a été requis tout au long de l’année. Des températures élevées associées à des pluies régulières ont engendré des raisins de très bonne qualité.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Le résultat est un millésime racé de haute tenue. La robe est très soutenue, violacée, le nez est intense, profond, aux arômes de fruits noirs mûrs, d’épices, de réglisse, dominant le terroir. La bouche est dense, grasse, à la texture serrée. La maturité de fruit est déjà remarquable.

  • Millésime 1998

    • 72% Merlot
    • 28 % Cabernet Franc

    Une floraison homogène précoce, un beau mois de juillet, puis un mois d’août très chaud et sec, accompagné de quelques ondées bienvenues début septembre, ont propulsé le millésime sur une orbite prometteuse. Les pluies à partir du 15 septembre ont compliqué les vendanges mais les merlots étaient déjà en partie vendangés ou sur le point de l’être.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Il en résulte une prédominance de merlot dans ce millésime. La robe est opaque, le nez est expressif, d’une grande pureté, l’attaque en bouche est puissante, grasse et soyeuse, la finale est d’une longueur rare. Un grand millésime avec un potentiel de très longue garde.

     

  • Millésime 1997

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Franc

    L’année climatique a vu l’alternance de conditions très sèches et chaudes jusqu’à mi-avril et mai, entraînant une précocité exceptionnelle du cycle végétatif, et de périodes aux accents tropicaux pendant les mois d’été. Les premières vendanges du merlot ont débuté le 9 septembre et se sont étalées sur un mois avec plusieurs arrêts pour attendre une parfaite maturité, favorisée par un temps ensoleillé.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    La robe est grenat soutenu, le nez fruité. En bouche, le vin est soyeux et harmonieux. Un millésime tout en équilibre, racé.

  • Millésime 1996

    • 70 % Merlot
    • 30 % Cabernet Franc

    Les pluies d’août ont été les seules notes discordantes de cette année aux conditions climatiques par ailleurs idéales. Ces pluies ont entraîné une légère altération de l’état sanitaire du merlot dont il a fallu tenir compte durant les vendanges.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Le millésime présente une très belle robe opaque de couleur pourpre et un nez très expressif. En bouche, l’attaque est ferme et tannique, tout en élégance. Un millésime équilibré et harmonieux qui demande à vieillir.