Légende Bordeaux Blanc

Objet de tous les soins des vignerons, le vignoble bordelais fait l’unanimité sur un point : il produit des vins à la fois frais et élégants, qui, tout en étant des témoignages de grande culture et de civilisation unique, n’en demeurent pas moins des boissons faciles.

 Le Bordeaux Blanc de la Collection, issu de Sauvignon et Sémillon, explose en bouche de fraîcheur, éveille des émotions simples, vit et vibre à l’instar des vins qui, au-delà de la technologie viticole la plus avancée, déclinent la partition du plaisir sur tous les registres. Le Sémillon est privilégié pour inscrire cette cuvée dans le style du R de Rieussec (vin blanc sec de Château Rieussec).

Légende Bordeaux Blanc

Millésimes

  • Millésime 2016

    • 50 % Sauvignon blanc
    • 40 % Sémillon
    • 10% Sauvignon gris

    2016 est à Bordeaux un millésime remarquable, tant en quantité qu’en qualité, rappelant en cela le mythique 1990 ! L’année a été assez compliquée à gérer pour les viticulteurs, avec un début de cycle très arrosé (800 mm de pluviométrie sur les 6 premiers mois de l’année), une période très sèche du 1er juillet au 13 septembre, enfin des orages localisés et un bel été indien, qui ont finalement permis d’atteindre une maturité parfaite. Les vins rouges sont riches, suaves, fruités, avec une maturité de tanins rarement atteinte et des couleurs très profondes. Les nuits chaudes de la deuxième quinzaine d’août ont été moins favorables aux cépages blancs. Néanmoins, sur les terroirs les plus frais de l’Entre-deux-Mers, où sont sélectionnés nos blancs, les équilibres degré/acidité sont parfaits et les arômes plus exubérants.

     

    NOTES DE DEGUSTATION

    Robe : Paille pâle et brillante.
    Nez : Fin et aromatique, mêlant des notes d’agrumes (pamplemousse, citron vert) à des arômes de fruits exotiques (fruit de la passion).  
    Bouche : Fraîche, vive et flatteuse, très aromatique, finissant sur des notes exotiques.

  • Millésime 2015

    • 55 % Sauvignon
    • 45 % Sémillon

    Le millésime 2015 s’est caractérisé par un débourrement plutôt tardif, une floraison homogène et rapide  qui s’est déroulée dans des conditions très favorables (très faibles précipitations et températures légèrement supérieures à la moyenne). Le mois de juillet est marqué par la chaleur (avec un épisode quasi caniculaire entre le 30 juin et le 6 juillet) et une certaine sécheresse (20 mm de pluie comme en 2010). Le mois d’août en revanche a été très arrosé (90 mm en moyenne) par rapport aux quinze dernières années. La véraison (fin juillet/ début août) a été rapide et homogène. Les acidités sont les plus basses des derniers millésimes, compensées dans notre assemblage 2015 par une dominante de sauvignon blanc. Les arômes sont complexes, entre fruits blancs et exotiques.

     

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles):

    Robe : Paille pâle aux reflets verts.
    Nez : Elégant et flatteur, dominé par des notes minérales (pierre à fusil) mêlées à des arômes de fruits blancs et de fleurs d’acacia.
    Bouche : Vin savoureux en bouche, ample et rond à l’attaque (sucrosité), il finit sur des notes fraîches et aromatiques, dominées à ce stade par le Sauvignon (agrumes).

  • Millésime 2014

    • 50 % Sémillon
    • 50 % Sauvignon

    Après un été 2014 maussade, caractérisé par un déficit à la fois d’ensoleillement et de température, le beau temps exceptionnel qui s’installe dans toute la région début septembre et pour plusieurs semaines (jusqu’à fin octobre) sauve le millésime. Ce bel été indien offre à la vigne des conditions de maturation optimales, les raisins atteignant un équilibre sucre-acidité / phénols digne pour certains des grands millésimes. Les vendanges des raisins blancs ont débuté début septembre, les nuits fraîches du mois d’août ont favorisé l’expression aromatique des cépages blancs, offrant des vins fruités, frais et flatteurs.

    NOTES DE DEGUSTATION (À LA MISE EN BOUTEILLES)

    Robe : Paille pâle et brillante.
    Nez : Aromatique et frais, dominé par des arômes de fruits exotiques (mangue, litchi, citron vert) et des notes minérales.
    Bouche : Vin fruité et flatteur, doté d’un bon équilibre et d’une belle vivacité en finale.

  • Millésime 2013

    • 55 % Sémillon
    • 45 % Sauvignon

    Le millésime 2013 à Bordeaux a été marqué par une climatologie difficile : un printemps pluvieux occasionnant coulure et millerandage, des orages de grêle provoquant des pertes importantes, notamment dans l’Entre-deux-Mers, une alternance d’épisodes pluvieux et de beau temps jusqu’aux vendanges. C’est l’un des millésimes les plus difficiles depuis 30 ans, avec le rendement global le plus faible depuis le gel de 1991 ! Les vins blancs offrent les plus belles réussites du millésime, ayant bénéficié du beau temps de fin août et début septembre.

    NOTES DE DEGUSTATION  (à la mise en bouteilles):

    Robe : Brillante, couleur paille aux reflets dorés.
    Nez : Intense et élégant, mêlant des arômes d’agrumes (citron vert, pamplemousse) et de fruits exotiques (fruits de la passion)  à des notes minérales.
    Bouche : Flatteuse et gourmande, vive et fraîche en finale, avec des arômes fruités intenses.

  • Millésime 2012

    • 50% Sémillon
    • 50% Sauvignon

    2012 a été un millésime qui a tenu en alerte les viticulteurs. Après un hiver rigoureux, la fraîcheur printanière a ralenti la floraison et, début juin, la fécondation a été gênée par les pluies, entraînant coulure et millerandage, et par conséquent des rendements faibles. L’humidité a perduré jusqu’à mi-juillet mais le mois d’août et le début septembre ont été chauds et secs, avec des amplitudes thermiques importantes, favorisant une très bonne maturité.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe : Paille pâle, brillante.
    Nez : Intense et aromatique, avec des arômes de fruits exotiques marqués (citron vert, litchis, fruits de la passion).
    Bouche : Frais et harmonieux en bouche, doté d’une bonne vivacité en finale et d’arômes de bouche puissants (pamplemousse).

  • Millésime 2011

    • 60% Sémillon
    • 40% Sauvignon

    Des conditions climatiques atypiques ont caractérisé le millésime. La floraison se termine avec près de trois semaines d’avance, faisant du 2011 un millésime exceptionnellement précoce.
    Les mois de juillet et août, frais et humides avec des nuits fraîches, ont contribué à préserver les arômes du sauvignon blanc.
    2011 est ce que l’on appelle une année de vigneron et de maîtrise technique.

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe : Paille pâle aux reflets or.
    Nez : Frais et élégant, mêlant des arômes d’agrumes (pamplemousse, ciron vert) à des notes minérales (pierre à fusil)
    Bouche : Doté d’une bonne sucrosité à l’attaque, c’est un vin à la fois ample et savoureux, avec une longue finale fraîche et aromatique. Cette belle ampleur se mariera parfaitement aux poissons et viandes blanches.

  • Millésime 2010

    • 60 % Sémillon
    • 40 % Sauvignon

    En 2010, les conditions favorables du printemps ont permis une bonne sortie de grappes. Après un mois de juin assez humide , le temps idéal des mois de juillet, août et septembre associé à un ensoleillement optimal et des nuits fraîches, ont permis de préserver les arômes, la complexité et l’acidité des cépages blancs. Un état sanitaire parfait et une belle arrière saison ont permis de vendanger sans hâte sous des conditions idéales : le millésime 2010 s’annonce, en blanc et en rouge, comme un millésime historique à Bordeaux !

    Notes de dégustation (à la mise en bouteilles) :

    Robe : Paille pâle aux reflets verts.
    Nez : Flatteur et très aromatique, dominé par des arômes de fruits tropicaux, d’agrumes (pamplemousse, citron vert) et des notes de buis.
    Bouche : Vin vif, frais et gouleyant en bouche, dominé par le sauvignon pour ses arômes et sa vivacité. Le sémillon apporte sa rondeur et son équilibre en finale. C’est un vin d’apéritif et d’accompagnement pour les fruits de mer.